TIME FOR OCEANS

Bateau

Plan Finot-Conq

Découvrez Time For Oceans, l'IMOCA optimisé de Stéphane Le Diraison pour le Vendée Globe 2020 et son programme de protection des océans.
Fiabilisé x Optimisé

C’est à bord de l’IMOCA avec lequel il a pris le départ du Vendée Globe 2016 que Stéphane s’engage pour l’édition 2020 : un plan Finot-Conq de génération 2008. Bien né, sa carène fiable et puissante lui a permis d’être largement optimisé au fil des années et de rester compétitif.

À l'issu de la Transat Jacques Vabre 2019, un chantier ambitieux a été entrepris en vue du Vendée Globe 2020. C’est avec un nouveau roof qui offre une vraie casquette de protection, de nouveaux safrans, une ergonomie complètement modifiée et l’implantation de foils que Time For Oceans s’annonce fin prêt pour affronter de nouveau les mers du Sud. De quoi gagner 5 jours, selon Stéphane, à l’échelle du tour du monde !

Design

L’identité graphique de l’IMOCA Time For Oceans réunit le skipper et ses 3 partenaires - Suez, Bouygues Construction et la Ville de Boulogne-Billancourt - autour de leurs engagements pour la diminution des pollutions à terre, principales sources de pollution en mer.

Le mot « Time » symbolise l’urgence. Il est temps de réaliser que notre système a atteint ses limites et temps d’agir pour un avenir plus responsable.

Le mot « For » exprime l’appel à la mobilisation de chacun autour des enjeux environnementaux.

Son logo, en forme d’oeil bleu et blanc, représente ce nouveau regard que nous devons porter sur nos ressources; un regard qui souhaite protéger les océans pour un futur que tout le monde veut durable.

Histoire Forte

Mis à l’eau en 2007, ce plan Finot-Conq a été conçu pour le britannique Alex Thomson en vue du Vendée Globe 2008. Quasi-sister-ship de l’ex Brit’Air d’Armel Le Cléac’h, il a été le tout premier IMOCA à dépasser la barre des 500 milles parcourus en 24 heures en 2008 sur la Barcelona World Race. C'est à bord de cet IMOCA au potentiel indéniable que Stéphane a pris le départ du Vendée Globe 2016 et participé à la plupart des courses du circuit IMOCA ces 3 dernières années.


« Je ressens un attachement pour ce bon bateau à bord duquel j’ai déjà parcouru plus de 30 000 milles. Il a une âme particulière. Il est très équilibré, sain, rassurant. C’est un IMOCA qui a commencé sa vie dans une grosse écurie (Hugo Boss). Il est bien construit, bien né », explique Stéphane. « Il reste performant au près et au reaching dans la brise. Je l’ai démontré lors du dernier Vendée Globe en signant le quatrième temps entre le cap de Bonne-Espérance et le cap Leuuwin, devant trois IMOCA équipés de foils. C’est un très bon bateau de vent fort. Mais en contrepartie, ses caractéristiques le rendent moins véloce dans le petit temps. »

Performance
Vitesse max 30 nœuds
Milles parcouru 250 000
Tour du monde 4
Caractéristiques
Longueur 18.28 m
Largeur 5.94 m
Tirant d'eau 4.50 m
Déplacement (Poids) 8.5 t
Hauteur de mât 28 m
Surface de voiles 550 m²
Construction
Date de mise à l'eau juin 2007
Architecte Finot-Conq
Constructeur Jason Carrington chez Neville Hutton